Modianautes

Forum consacré à l'oeuvre de Patrick Modiano
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "C'est comme ça que tout a commencé"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
6nefille



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: "C'est comme ça que tout a commencé"   Jeu 24 Nov à 16:22

La première fois que je l'ai lu j'avais une douzaine d'années. Sous le conseils, toujours justes, de mon père, je m'étais emparée de Villa Triste et j'ai immédiatement été charmée. Conquise. Une pièce importante de mon univers est apparue, a surgit de manière évidente. Ces personnages, ces ambiances romanesques, énigmatiques, incertaines, me parlaient. J'ai ouvert une porte vers un ailleurs qui m'était nécessaire, où mes rêves et mes aspirations pouvaient se loger confortablement et je n'ai jamais pu me résigner à la refermer.

Cette première lecture, cette troublante rencontre, j'y ai consacré une rédaction à la fin de la classe de 5e dont le sujet était "Racontez votre plus beau souvenir d'enfance". Rien que ça!

L'ayant précieusement gardée avec moi, je la retranscris telle quelle, avec ses maladresses touchantes et sa sincérité intacte.


-Je peux prendre la couverture dans le coffre?
- Oui, oui, tu peux.
C'est comme ça que tout a commencé.

La couverture sous un bras, le livre sous l'autre, je m'avance vers un arbre. "Ici, je serai à l'ombre et n'aurai pas trop chaud". Il faut dire que je me trouve en Corse et qu'en Corse, la fraîcheur se fait rare. Je m'alonge et ouvre mon livre. Mais, déjà la soif ma gagne. Je cours vers la location chercher une bouteille ruisselante qui me sera bien utile. Je me réinstalle.


"Villa Triste" est inscrit en première page. C'est le début d'une longue expérience et d'un long plaisir.

Dès les premières pages, je sentis que ce livre serait une révélation pour moi. Le temps passe. Tout au long de ma lecture, je sens l'odeur du maquis, le chant des cigalles... De temps à autres, je bois une gorgée d'eau qui, tiédie par les rayons du soleil, n'est plus très désaltérante.

Plusieurs heures ont passé et je ferme enfin le livre. Je reste alors à songer. Je songe à la manière dont Patrick Modiano a écrit ce livre. Peut-être l'a-t-il écrit en Corse? Je ne pense pas...

Depuis, j'attends pour relire Villa Triste car je veux absolument le relire en Corse pour retrouver l'ambiance, l'ambiance de la première fois.

MVR. Juin 1995.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
promeneur



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: "C'est comme ça que tout a commencé"   Jeu 9 Fév à 2:48

très jolie cette anecdote 6nefille...Je comprends bien que l'instand d'une lecture peut-être éssentiel à la découverte. En ce qui conserne modiano, le soleil et le silence est parfait, même la bouteille d'eau qui n'est pas fraiche, mais tiède est un détail qui compte, te souviens-tu que dans vestiaire de l'enfance, l'un des plus étrange modiano, il parle d'une eau elle aussi tiède et lourde "comme du mercure". Tu as raison, modiano c'est l'été, pour moi, c'était Paris, d'ailleurs Paris, l'été, ressemble toujours à un roman de modiano pour peu qu'on se perde dans les bon quartier... Mon souvenir à moi est confus, j'ai découvert modiano vers 13, 14 ans je pense, impossible de me souvenir par lequel j'ai commencé, car je les ais tous lu...Durant cet été là. Ils était allignés dans un rayonnage de la bibliothèque de mes parents et vois-tu, tous ces livres là, en ont formé un seul, à la rentré de sptembre. L'univers modiano était rentré dans mes veines comme une mémoire...Il n'en jamais ressorti.

A un de ces jours sur ce forum ou personne ne passe...Etrange, comme une rue d'été, silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6nefille



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: "C'est comme ça que tout a commencé"   Jeu 9 Fév à 11:04

"L'univers modiano était rentré dans mes veines comme une mémoire...Il n'en jamais ressorti"

Pour ma part, j'ai besoin de piqûres de rappel, fréquemment. Et de déambulations nocturnes au coeur de la capitale, l'été afin que "tous ces échos apars qui flott[ent] dans l'air se cristallis[ent]" pour continuer le chemin, en rêvant.

Il est vrai que ce forum est bien désert. Je n'y pensais même plus, ayant déposé mes deux messages en novembre. j'en ai parlé à mon père, qui m'a transmis la fièvre modianesque, mais il ne semblait guère motivé pour mettre en mots sa passion. A défaut de rencontrer un réseau d'inconditionnels, je vous aurai au moins rencontré, Cher Promeneur...

A bientôt, peut-être, pour un autre échange. Je me hâte car, pour ne pas changer, je vais devoir courir après un train...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
promeneur



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: "C'est comme ça que tout a commencé"   Jeu 9 Fév à 20:10

Cette réponse est tout à fait surprenante...Je ne m' attendais pas à vous voir répparaitre de sitôt 6nefille. Je passais au hasard...Je suis très content. Vraiment.
Vous parlez des bords de loire, moi je ne connais que les bords de seine, paris...Concernant françois truffaut, nous avons aussi ce point commun, c'est amusant. Bertrand morane est un personnage qui compte beaucoup pour moi et beaucoup d'autre de truffaut...Il faut que nous parlions ( écrivions) de tout cela.

« Il y a des êtres mystérieux, toujours les mêmes, qui se tiennent en sentinelles à chaque carrefour de notre vie. »
[ Patrick Modiano ] - Villa triste. C'est vrai, il a raison...j'avais oublié cette phrase, je l' ai trouvé au hasard d'un site du net.

L'un de mes préféré et c'est assez inexplicable est "accident nocture", pourtant moins ambitieux que rue des boutiques ou quartier perdu, je ne sais pas pourquoi c'est celui-là que je relis le plus souvent.

A très bientôt. Ne rompons pas ce fil fragile et numérique. Cela ressemble a ces coups de téléphone des livres de P.M, il y a quelqu'un il semble parler de très loin, qui évoque des noms sorti du passé...C'est le hasard, l'imprévu.

Ne ratez pas votre train.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6nefille



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Mister Mystère   Ven 10 Fév à 11:21

Il y a des mystères qui font que, malgré la grisaille matinale, le soleil brille.

Moi aussi, je suis vraiment enchantée de ce hasard, de cet imprévu.

"Ne rompons pas ce fil fragile". N'ayez crainte, je suis de celles qui, fidèles épistolières, font tout pour ne pas voir ce fil s'effilocher.

Parler de Truffaut, oui bien sûr. Encore et toujours. Je ne pourrais d'ailleurs faire que ça. J'ai même rencontré mon plus fidèle correspondant en lui adressant une lettre qui ne parlait que de lui (ou un peu de moi, au travers de Truffaut).

Je vous en dirai bien plus la semaine prochaine, c'est promis. Je n'ai pas un train à prendre ce matin mais la banale voiture, dans précisément huit minutes! Vous allez penser que j'ai une vie très remplie mais, justement, j'ai fait un choix, difficile, mardi dernier qui va me laisser de longues plages libres où je ne manquerai pas, si vous l'idée vous séduit, de prendre la plume (véritable ou virtuelle, au choix) pour de petits (ou grands) clins d'oeil enchanteurs.


A bientôt Mister Mystère.
Cinéfille.

"à chaque carrefour de notre vie. » Décidémment, j'aborde cette semaine un carrefour important, déterminant peut-être. Ah, les heureux hasards!
"Nous demandons à l'imprévisible de décevoir l'attendu" René Char.

[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
promeneur



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: "C'est comme ça que tout a commencé"   Ven 10 Fév à 20:07

"devant ces mystères qui nous dépassent, faignons d'en être les organisateurs" écrivait le poête des chats...Jean cocteau. Il avait raison... Je suis aussi très content que cet étrange forum (qui n' a pas connecté plus de trois personnes ensemble ! c'est marqué en bas) ait permis cette rencontre. Modiano veille sur ces lecteurs, j'en suis sur...

Bonne chance pour cette descision qui vous laissera de plus grandes plages de temps...Peut-être m'en direz vous plus... continuons nos échanges ici, c'est comme une boite aux lettres, dans le hall d'un immeuble sur cour ou personne ne semble habiter. Vous et moi possedons le code de la porte et nous venons l'ouvrir pour voir si la boite aux lettres contient une enveloppe...

en parlant d'adresse, une petite devinette pour vous... "j'habite, à quelques numéro de distance, la rue du 97 de la page 137 et 138 de Rue des boutiques obscures édition en format gallimard normal"



a très bientôt 6nefille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6nefille



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: élémentaire mon cher Watson   Lun 13 Fév à 1:59

Cher Promeneur,

C'est curieux un forum. On s'y ballade en ayant la sensation d'être un peu détective car il y a un tas de données qui permettent de deviner certaines choses sur les autres "forumiens", en l'occurence, vous. Par exemple, j'ai pu voir que vous êtes venu y faire une promenade hier et aussi ce soir, à 21h41... Le forum indique également que vous avez rédigé une moyenne de un message par jour tandis que je n'en aurais écrit que 0,06... Quelle info!!

Comme promis, je vais être plus assidue que ces trois derniers jours où je fus "privée" d'internet. Cela dit, peut-être pourrions-nous malgré tout poursuivre certains échanges hors des frontières de ce site s'il n'y est pas directement question de Modiano?.. D'autant plus que j'aimerais vraiment vous envoyer un petit objet sonore, qui en revanche n'est pas sans lien avec PM mais qu'il m'est impossible de le faire dans ce lieu désert qui, je reconnais, a beaucoup de charme (en effet, on imagine parfaitement la résonance interminable de la lourde porte cochère et l'appréhension en tournant la clef à l'idée de trouver la boîte vide).

Je n'ai pas pu encore résoudre l'énigme concernant votre adresse parisienne car mes précieux outils, appartenant à mon père (Il est prévu que je troque ses nrf contre des Folio) ne sont pas à Tours (les bords de Loire se précisent...). Mais, je trouverai, n'en doutez pas (j'ai depuis peu l'âme d'un détective, ne l'oublions pas!).

Je vous laisse à vos promenades (réelles, virtuelles, intérieures, oniriques... que sais-je encore?) et vous invite, si vous le souhaitez, à prolonger plus encore le jeu de piste à cette adresse qui, certains jour peut sembler aussi déserte que ce forum: 6nefille@free.fr.

A bientôt?
*6nefille*

PS/ En relisant les quelques messages que nous avons échangés (aube d'une correspondance fleuve?...), j'ai remarqué que vous aviez usé du tutoiement dans votre première réponse et que, de mon fait, nous sommes passé au voussoiement. J'ai cette (fâcheuse?) tendance à "romanesquiser" toute lettre, tout écrit, qui plus est lorque le destinataire s'avère être un mystérieux inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tristan chaupre



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: la premiere fois que je l'ai lus c'etait jeudi avec le café   Dim 6 Juin à 23:09

de la jeunesse perdue j'ai pris 3 livre de modiano a la mediatheque a rombas le livre le cafe de la jeunesse perdue je l'ai terminé ce matin les deux livres que j'ai prix sont dimanche d'aout et le quartier perdu mais j'ai adoré le cafe de la jeunesse perdue Very Happy Smile ou pourrait je lui ecrire merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6nefille



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: "C'est comme ça que tout a commencé"   Mer 10 Fév à 1:57

Ici, il y a 10 ans exactement m'attendait la réponse la plus inattendue au premier message que j'avais laissé dans cette contrée déserte. Je ne sais pas qui en est à l'origine, qui avait créé ce forum dans lequel personne n'avait rien inscrit mais grâce à lui j'ai connu le romanesque, rencontré le magique et compris que la vie a parfois plus d'imagination que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "C'est comme ça que tout a commencé"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"C'est comme ça que tout a commencé"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15/10/10 " Le belge comme Eddy Show " avec Stromae
» Ma version de "Elle est comme personne" Capdevielle
» Dylanien et forumer: tu es différent, comme tout le monde !
» Marquer comme lu en haut de page
» "J'écoute de tout"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modianautes :: Questionnaire "Modiano et vous" :: La première fois que vous l'avez lu.-
Sauter vers: